Contact

Ode à Francis…. et à l’inspiration

(La mienne surtout, mais celle de Francis aussi…)

Alors que nous parlions de MMB avec ma copine Carole qui m’avait invité à diner cette semaine, cette dernière me sort : « dis donc, (feignasse) ça fait un bail qu’on t’a pas lue sur le blog ?! » ou quelque chose du genre. En gros, c’est comme si elle me disait : « ben alors, tu viens plus aux soirées ? »

Elle avait raison… J’avais honte… On a beaucoup pleuré… euh non, en fait… je sais plus… En tout cas le saumon en papillotes était super bon !

Mais à ma décharge, il faut que je vous explique que chez moi l’inspiration s’impose d’elle-même, ou pas. Inutile d’essayer de l’inviter, elle est jamais disponible quand moi je le suis ! Et j’ai besoin d’avoir flashé sur quelque chose de suffisamment différent, innovant ou confidentiel pour que le déclic se fasse !

Mais parfois, cela peut juste être un lieu ou un moment qui m’a apporté comme une parenthèse de bien-être ou d’enrichissement.

Et justement, aujourd’hui, alors que je profite innocemment de ma pause dej’ pour flâner Rue St Honoré, j’entends une voix qui me dit (ouais, j’ai un côté Jeanne D’arc, en fait...) : « Vaness’, faut qu’on parle de Francis ! »

Non non, c’était pas Dieu. C’était cette petite peste d’inspiration qui me dérangeait en plein shopping ! Gonflée, celle-là…

Même pas eu le temps de répondre que là, je suis occupée, soudain le titre de cet article m’apparait en lettres néons clignotantes et couronnées de flammes, du Wagner en fond sonore, un feu d’artifice et tout !… Il se passe des trucs de fou dans ma tête.

Et je vois l’article, lui-même, qui commence à s’écrire tout seul, sur une feuille blanche, avec une vieille machine à écrire... Oui, à l’ancienne ! Est-ce que mon cerveau ne se prendrait pas un peu pour Agatha Christie ?! De là à dire que mon cerveau a pris la grosse tête, hahaha !... ok c’est facile. (non, cette femme n’a pris aucune drogue dure, je le jure !)

Bref, je n’ai qu’une hâte c’est de saisir ce moment de grâce et rentrer l’écrire pour de vrai, tant que le fer est chaud.

Je parle, je parle, mais c’était quoi déjà le sujet ??... Ah oui : Francis !... Kurkdjian, je précise.

Mais siiiiii, le parfumeur ! MMB étant invité à sa boutique à chaque nouvelle création olfactive, nous y allons toujours avec grand plaisir : non seulement, il a eu la bonne idée de s’installer à 2 pas de mon bureau mais nous avons de plus la garantie de passer un moment délicieux !

Il faut dire que ce garçon est habité par son art, il est aussi passionnant que passionné et nous buvons littéralement ses paroles, hypnotisées comme des lapins dans les phares d’une voiture ! Même le passage du plateau de macarons n’arrive pas à nous distraire…

A chaque nouvelle fragrance, il nous fait découvrir une à une les matières premières qui la composent, nous parle de ce qui l’a inspiré, de la femme qu’il a cherché à représenter, du moment, de la situation, de la saison, du lieu, du souvenir ou de l’émotion qu’il a voulu recréer… Et ce toujours avec le mot, la phrase ou l’image qui convient à la perfection, une histoire que l’on peut comprendre et dans laquelle on se reconnait… Il a le don de réinventer et de sublimer les choses simples, en parlant simplement et il en est de même pour ses parfums.

Le problème c’est que perso, j’ai envie de tout acheter… Mais question budget ça se pose là… Mais en même temps, ça les vaut !

Dernièrement, j’avais craqué pour le gel douche et la lessive Aqua Universalis, une odeur de propre et de frais qui rappelle celle du linge qui a séché au vent, ou quand on passe près d’une blanchisserie… J’ai dû lutter atrocement pour ne pas m’offrir aussi le parfum et la crème pour le corps assortis... Je n’ai pas dit mon dernier mot à ce sujet !

Mon rêve : lui commander un jour un parfum sur-mesure… Oui, c’est possible !

Si vous avez un moment, passez à la boutique et découvrez aussi ses colognes & ses bougies parfumées, tout y est chic et de très grande qualité !

Un seul regret, c’est que Francis n’y soit pas chaque jour pour nous raconter son univers…

Maison Francis Kurkdjian 5, rue d'Alger - 75001 Paris  Tel : +33 (0)1 42 60 07 07 www.franciskurkdjian.com

publié le jeudi 20 septembre 2012 Must-have, Nos bonnes adresses
1 commentaire
ajouter un commentaire
  1. Carole, le 2 octobre 2012 à 13h55

    Dis donc (feignasse), mais c’est encore une petite pépite que tu nous as pondu … la preuve en est, tu as séché sur place tous les commentateurs (et tatrices) pourtant aguerri(e)s de MMB !
    Aprés tant de verbes et de verve, seul le silence s’imposerait ?

    Tu as tout mon respect miss P.

commenter